Ce samedi après-midi c’était balade parisienne avec ma cousine. Au détour d’une ruelle dans le deuxième arrondissement, je suis tombée sur l’un de mes passages préférés; la Galerie Vivienne. Située au nord de la place des Victoires, la Galerie Vivienne est l’une des galeries les plus animées de Paris. On y trouve pèle-mêle magasins de vêtements, créateurs de bijoux ainsi que des artistes qui exposent leurs différentes œuvres dans des galeries d’art. C’est en flânant , que je suis tombée sur la Galerie de Françoise Daganaud. Cette artiste française expose ses différents tableaux représentant des scènes de la vie quotidienne dans différents pays d’Afrique et d’Asie.

Exposition Françoise Daganaud Galerie Vivienne
L’une des choses qui m’a frappée et émue est la force de la représentation des personnages dans ses tableaux. Il ne s’agit pas des tableaux banals qui représentent des scènes mystiques de chants et danses depuis longtemps oubliés, il s’agit de scènes de la vie quotidienne; des riches femmes (Nana Benz) dans leur commerce au marché, un profil de femme revêtue de son plus beau pagne, des scènes de la vie de tous les jours à la ville et dans des villages reculés. La palette de couleur est riche et éclatante. Notre visite a également été l’occasion de discuter avec elle de l’évolution de sa peinture et de son style (l’évolution des coups de pinceau et des couches de peintures).

Je conseille vivement d’aller rendre visite à Françoise Daganaud. C’est une expérience très enrichissante. Cette artiste a vécu mille et une vies et est toujours prête à parler de son travail et de son engagement auprès des enfants handicapés aussi bien au Congo Brazzaville qu’en Azerbaïdjan. Et n’oubliez pas…la moitié des revenus de la vente de ses tableaux est reversées à son association en faveur des enfants handicapés.

Pour plus d’information sur son action, n’hésitez pas, visitez le site de l’association au www.enfantsdazerbaidjan.org, ou écrivez lui à francoise.daganaud@wanadoo.fr.

Article de Miss Monroe Mon Dressing à idées